Portrait A

Kaléidoscopie, cœur octogonal lumineux, 8 pétales violets vers le centre. Sur l'extérieur, 8 formes vertes et blanches faisant penser à des artichauts.

La dragonne veille, la femme s’avance.

Petite bonne femme aux ailes parsemées de paillettes.

Une réserve de ce qui brille pour les jours sans soleil.

La lumière joue, irisée, sur ses ailes à facettes.

Le pas posé elle marche, confiante

en ses ailes amulettes.

Longues, ovoïdes, allongées,

deux paires d’ailes finement ciselées

frétillent dans son dos.

Elles vrombissent à toute vitesse

sur le qui vive,

dans l’ivresse ou la détresse.

Rythme et mouvements racontent, pour qui sait y voir,

ses élans d’exaltation,

ses contrariétés,

ses instants de quiétude, ceux d’insécurité.

Des ailes comme un vitrail.

Portrait A, femme-libellule

Kaléidoscopie longitudinale (2020)

Série « animale », série « gardiennes »

>

2 thoughts on “Portrait A1 minutes de lecture

  1. Merci pour ton commentaire Isabelle 🙂 J’aime bien découvrir ce à quoi tu es sensible, ce qui t’interpelle. Je t’annonce que tu as laissé le premier commentaire de tout le site ! Et t’en remercie grandement 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.